Centre Orthopédique & Traumatologique du Grand Est Parisien
CONTACTS

Clinique de Tournan

2 Rue Jules Lefèbvre
77220 Tournan-en-Brie

01.72.95.48.48

Avant-pied

>

Hallux Rigidus

  • Problématique
    « Hallux » = gros orteil, « Rigidus » = raide
    Il s’agit d’une usure du cartilage (Arthrose) entraînant douleur et raideur.
    Il peut être la conséquence d’une déformation préexistante ou survenir sur un orteil axé (hypersollicitations comme la pratique de certains sports).
  • Chirurgie
    Elle consiste à retirer le cartilage restant et fixer (« arthrodèser ») l’orteil dans la bonne position. Cette articulation ne bougera plus, par contre l’articulation du dessous (interphalangienne) est souvent hypermobile permettant de compenser.

    La chirurgie peut aussi se faire dans la majorité des cas en percutanée (mini invasive) par 3 petits trous.
    Il faut dans ce cas mettre des vis pour permettre la bonne consolidation.

    Le premier pansement est refait entre le 10e et 15e jour post opératoire par votre chirurgien. Puis un pansement spécial, servant réellement d’attelle est refait par une infirmière ou par vos soins 2 fois par semaines pendant 1 mois selon un protocole particulier.
    La marche est reprise immédiatement dans des chaussures spéciales mais quasiment plates en essayant de marcher sur l’avant pied.

    Ce type de chirurgie est réputée moins douloureuse par les patients que la chirurgie classique. Elle se fait donc en « ambulatoire » (entrée et sortie le même jour de la clinique) et sous anesthésie locale (piqures dans le pied) accompagnée d’une sédation générale par l’anesthésiste (endormissement léger).
  • Rééducation
    Il n’y a pas de rééducation à prévoir.
    Le port de chaussures larges et confortables se fait à partir du 1er mois et le chaussage strictement normal à partir du 3e mois ainsi que la reprise du sport.
  • Risques / complications
    L’infection est le risque théorique principal très rare dans ce type de chirurgie car peu d’ouverture cutanée.
    La non consolidation de « l’arthrodèse » peut survenir dans certains cas. En cas d’absence de douleur rien n’est à envisager. En cas de douleur, il faudra prévoir une réintervention chirurgicale. Mais ceci est encore moins fréquent qu’en chirurgie « classique ». Il y a peu d’œdème dans ce type de chirurgie.