Centre Orthopédique & Traumatologique du Grand Est Parisien
CONTACTS

Clinique de Tournan

2 Rue Jules Lefèbvre
77220 Tournan-en-Brie

01.72.95.48.48

Avant-pied

>

Métatarsalgies ou Douleurs plantaires

  • Problématique
    Il s’agit de douleur plantaire au niveau des têtes métatarsienne, là où existe bien souvent des cors.
    Les soins de podologies peuvent être utile où les semelles orthopédiques.
    Ces douleurs sont favorisés par les haut talons et bien souvent par un excès de longueur des métatarsiens latéraux.
  • Chirurgie
    La chirurgie se fait également en percutanée (mini invasive) par 3 petits trous.
    Elle consiste à raccourcir les métatarsiens en réalisant des « ostéotomies ».
    De ce fait le patient ne marche plus sur les têtes métatarsiennes.
    Dans la technique opératoire pratiquée par le chirurgien, il n’y a pas de matériel dans le pied (pas de vis, pas d’agrafe, pas de broche), mais le PANSEMENT après la chirurgie est très important et fait office d’attelle.

    Le premier pansement est refait entre le 10ème et 15ème jour post opératoire par votre chirurgien.
    Puis un pansement spécial, servant réellement d’attelle est refait par une infirmière ou par vos soins 2 fois par semaine pendant 1 mois selon un protocole particulier.
    La marche est reprise immédiatement dans des chaussures spéciales mais quasiment plates en essayant de marcher sur l’avant pied.

    Ce type de chirurgie est réputée moins douloureuse par les patients que la chirurgie classique. Elle se fait donc en « ambulatoire » (entrée et sortie le même jour de la clinique) et sous anesthésie locale (piqures dans le pied) accompagnée d’une sédation générale par l’anesthésiste (endormissement léger).
  • Rééducation
    Il n’y a habituellement pas de rééducation chez un kinésithérapeute, des mouvements seront préconisés par le chirurgien à faire par le patient tous les jours.
    Le kinésithérapeute intervient qu’en cas de raideur après la 2e consultation post opératoire (à 1 mois environ).
    Le port de chaussures larges et confortables se fait à partir du 1er mois et le chaussage strictement normal à partir du 3e mois ainsi que la reprise du sport.
  • Risques / complications
    Le gonflement est habituel dans cette chirurgie et peut durer facilement 3 mois tout en diminuant progressivement.
    L’infection est exceptionnelle.
    Le retard de consolidation peut survenir (> 3 mois).
    La non-consolidation est exceptionnelle et ne nécessite une intervention qu’en cas de douleurs.